Inuvik (NWT) Canada July 2013 - papirazzi
Powered by SmugMug Log In
la Ligne DEW :  

acronyme de Distant Early Warning line, litt. « ligne avancée d'alerte précoce » — était un réseau de stations radar situé dans la partie arctique du Grand Nord canadien, mais également sur la côte nord de l'Alaska, les îles Aléoutiennes, les îles Féroé, le Groenland et l'Islande. Son objectif était de détecter toute tentative d'intrusion soviétique pendant la guerre froide.
La ligne DEW a été construite quand la menace est passée des bombardiers stratégiques aux missiles intercontinentaux. Sa position était censé permettre une détection plus rapide et plus performante que les deux lignes précédentes car elle se trouvait le plus au nord. Elle se révéla cependant moins utile que prévue et ce sont les satellites militaires, ainsi que les radars trans-horizon, ont pris le relais. Les sous-marins nucléaires ont vite rendu obsolète cette première ligne de défense qui continue de receler des tonnes de PCB et déchets en tout genre "oubliés" par les "Boys"

la Ligne DEW :

acronyme de Distant Early Warning line, litt. « ligne avancée d'alerte précoce » — était un réseau de stations radar situé dans la partie arctique du Grand Nord canadien, mais également sur la côte nord de l'Alaska, les îles Aléoutiennes, les îles Féroé, le Groenland et l'Islande. Son objectif était de détecter toute tentative d'intrusion soviétique pendant la guerre froide.
La ligne DEW a été construite quand la menace est passée des bombardiers stratégiques aux missiles intercontinentaux. Sa position était censé permettre une détection plus rapide et plus performante que les deux lignes précédentes car elle se trouvait le plus au nord. Elle se révéla cependant moins utile que prévue et ce sont les satellites militaires, ainsi que les radars trans-horizon, ont pris le relais. Les sous-marins nucléaires ont vite rendu obsolète cette première ligne de défense qui continue de receler des tonnes de PCB et déchets en tout genre "oubliés" par les "Boys"

DSC2597DxO